Piano

 

Professeur: Florian ZEROUROU

Le piano est un instrument de musique polyphonique, à clavier, de la famille des cordes frappées. Celles-ci sont frappées par des marteaux  actionnés par l’enfoncement des touches du clavier. La vibration des cordes, tendues au-dessus de la table d’harmonie, est arrêtée par un étouffoir en feutre, plus mou, lorsque la touche du clavier est entièrement relâchée.

Le nom de l’instrument provient d’une abréviation de « piano-forte », son ancêtre inventé par Bartolomeo Cristofori au XVIIIe siècle, un clavicorde ayant la possibilité de nuancer en intensité le son, directement par la frappe des touches: autrement dit, jouer progressivement de la nuance piano (doucement) à la nuance forte (fort), tâche impossible avec le clavecin (à cordes pincées) ou l’orgue (à vent).

Le piano-forte de l’époque classique va subir de très nombreux changements qui vont l’amener à sa forme actuelle de « piano moderne » : 88 touches, plus de 200 cordes et un mécanisme complexe. Cette évolution de l’instrument a été motivée par le besoin permanent des compositeurs et des pianistes d’un son plus puissant et de plus grandes possibilités expressives: la recherche d’un maximum d’effets, de nuances et couleurs rendues possibles par les facteurs de piano.

Si le piano est un instrument tant apprécié, c’est que de grands compositeurs se sont intéressés à lui et nous ont laissé des chef-d’oeuvre, qu’ils soient classiques ou modernes… C’est un instrument polyvalent dont les possibilités sont infinies de même que le répertoire. Outre le classique, le piano est en effet  couramment employé dans d’autres genres musicaux, tels le jazz, le blues ou le ragtime, ainsi que la salsa, le rock, la pop ou le soul…

Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer sur notre série #quelinstrumentestu ?