Trombone

Professeur: Florian ZEROUROU

Les origines lointaines du trombone se trouvent probablement dans le  « buccin », sorte de tuba joué par les romains, dont il existait une variante en forme de « S » rappelant celle du trombone actuel

C’est probablement au XIIIème siècle qu’on eut l’idée d’ajouter deux tubes coulissants l’un dans l’autre à une trompette basse : la coulisse était née. L’instrument ainsi créé s’appela la sacqueboute  (« sacquer » signifiant tirer vers soi et « bouter » pousser vers le sens opposé).

Le son du trombone s’obtient grâce à l’émission du souffle mis en vibration par les lèvres dans l’embouchure, canalisé ensuite par le tube jusqu’au pavillon qui sert d’amplificateur. La hauteur du son est déterminée par la longueur du tube, qui varie en fonction de la position de la coulisse télescopique. Le trombone à coulisse est ainsi l’un des rares instruments à vent dont la maîtrise ne nécessite pas l’utilisation individuelle des doigts.

D’un registre plus grave que celui de la trompette, son tube cylindrique lui confère un son tout aussi brillant. Instrument très apprécié dans de multiples genres, on le retrouve dans les orchestres symphoniques ou de chambre, comme dans les brass bands ou les formations de jazz, salsa, reggae, funk… avec Florian, vous allez en voir de toutes les couleurs!

Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer sur notre série #quelinstrumentestu ?